Milieux humides

Un milieu humide est caractérisé, d’après La loi sur l'eau comme étant « un terrain, exploité ou non, habituellement inondé ou gorgé d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année ». C’est donc l’hygromorphie d’un sol et sa végétation qui permettent de savoir si l’on a à faire à une zone humide ou pas.

En France, en 2011, les milieux humides couvraient 2,4 millions d’hectares. On estime que 52% d’entre eux ont été dégradés entre 2000 et 2010. Représentant environ 2,8% de la superficie d’Île-de-France, ces milieux sont aujourd’hui généralement des plans d’eau d’origine artificielle, notamment issus de carrières.

En savoir plus...

Articles

Evénements

Affiche Inventaire éclair 2018
30/06/2018 (Jour entier) - 01/07/2018 (Jour entier)

Ressources