Formation reptiles

Chaque année, l'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France a à cœur de proposer des événements aux naturalistes d’Île-de-France afin d’en dynamiser le réseau tout en améliorant la connaissance de la biodiversité francilienne. Parmi ces rendez-vous, on retrouve les rencontres naturalistes, les inventaires éclairs mais également les formations, qui offrent aux participants la possibilité d’améliorer leurs connaissances, de découvrir les programmes de sciences participatives, mais aussi d’y participer. Deux formations naturalistes étaient proposées jusqu'à maintenant aux franciliens : les formations ornithologiques et l’école régionale d'été de botanique.
Depuis 2018, deux nouvelles formations viennent compléter notre programme : la formation amphibiens et la formation reptiles.

Lézard vivipare juvénile © Lucile Dewulf | ARB îdF

Née d’un désir d'améliorer la connaissance herpétologique en Île-de-France, l'ARB îdF souhaite proposer gratuitement aux naturalistes franciliens la possibilité d'améliorer leurs connaissances et développer le réseau d'observateurs.

Une partie de la formation se déroule sur le terrain pour observer les reptiles, aborder la gestion des milieux naturels en leur faveur et apprendre à caractériser leurs habitats.

Par ailleurs, cette formation s’attarde sur le contexte francilien en s’intéressant à l’état des populations de reptiles sur notre territoire, ainsi que les enjeux régionaux qui pèsent sur elles.

DES LIEUX D'OBSERVATION PRIVILÉGIÉS

Le Parc naturel régional du Gâtinais français est un secteur emblématique pour l'observation des reptiles. L'organisation de cette formation en collaboration avec des acteurs de terrain, les Conseils Départementaux de Seine-et-Marne et de l'Essonne nous permet d'accéder à des secteurs privilégiés pour l'observation des reptiles: l'Espace Naturel Sensible de la Plaine de Sorques et l'Espace Naturel Sensible de la Justice.

OBJECTIFS DES FORMATIONS

À l'issue de cette formation, les stagiaires ont le bagage nécessaire pour identifier les espèces mais ils peuvent également mettre en perspective et contextualiser leurs observations grâce aux cours qui leurs sont enseignés en salle sur l'écologie des espèces, l'état des populations en Île-de-France et leurs habitats. Les taxons les plus difficiles sont passés à la loupe afin d’éliminer les risques de confusion.
Les stagiaires peuvent également animer des sorties herpétologiques. Enfin, ils sont sensibilisés et peuvent participer au programme POP Reptiles.

                                        

randomness