Changement climatique

En Île-de-France, le changement climatique n’est qu’une facette du changement global puisque nous connaissons dans le même temps une érosion spectaculaire de la biodiversité, les deux phénomènes étant liés. Impactée par le changement climatique et d’autres pressions, la biodiversité change en retour et peut l’accélérer mais elle peut être aussi un réservoir de solutions puisque les écosystèmes en bon état de conservation contribuent à la fois à l’atténuation (captage et stockage du dioxyde de carbone atmosphérique) et à l’adaptation aux effets du changement climatique comme les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain ou l’érosion des sols.

Changement climatique

Comment biodiversité et climat interagissent-ils ? 

Le climat agit sur la biodiversité… 

Le changement climatique figure aujourd’hui parmi les menaces les plus importantes sur la biodiversité (s’ajoutant aux impacts d’autres activités humaines), et ses effets seront d’une intensité croissante dans les décennies à venir (Leadley et al., 2010). Les conséquences directes du changement climatique se traduisent par des modifications des conditions environnementales d’intensité variable : hausse généralisée des températures moyennes terrestres et marines, acidification des océans, fonte des glaces, etc. (GIEC, 2014). À une échelle plus locale, ces changements vont irrévocablement affecter la biodiversité qu’abritent les écosystèmes, entraînant un déplacement d’aire de répartition des espèces animales et végétales, mais aussi des modifications et disparitions de certains types d’habitats, donc de leurs espèces associées, des modifications physiologiques au sein des espèces, etc. Ces impacts sont difficiles à appréhender avec précision car on ne peut pas anticiper la réaction des espèces à ces changements. Enfin, un grand nombre de ces espèces sont d’ores et déjà menacées aujourd’hui, et ce sont elles qui sont les plus sensibles au changement climatique.

La biodiversité rétroagit sur le climat… 

Cependant, comme tous les phénomènes naturels, l’action du changement climatique n’est pas univoque. Il est essentiel de considérer dans les discussions climatiques non seulement ses impacts sur la biodiversité, mais aussi les manières dont cette biodiversité peut à son tour influer sur le climat (positivement comme négativement). En effet, la biodiversité impactée par le changement climatique exerce une rétroaction sur ce dernier, par la réalisation de plusieurs mécanismes. Par exemple, à cause de l’acidification des océans, la population de zooplancton diminue. Or le zooplancton est à l’origine du processus d’absorption du CO2 dans l’océan. Le CO2 est donc moins absorbé, entraînant l’augmentation de la concentration en CO2 dans l’air : le climat est alors impacté. Cette interdépendance ajoute une dimension nouvelle aux négociations climatiques : elle implique nécessairement de prendre en compte l’adaptation des écosystèmes et du vivant dans son ensemble au changement climatique.

Contact: 
Ecologue
01 77 49 75 97